Translate

dimanche 28 mai 2017

L'audiovisuel méditerranéen arabe s'organise à Beyrouth

Résultat de recherche d'images pour "COPEAM Beyrouth"

L'audiovisuel arabe se mobilise. La future réunion de la Copeam sera organisée à Beyrouth, en collaboration avec la chaîne publique Télé-Liban. L'événement s'articule autour du thème «Narration méditerranéenne: complexités, réponse des médias et opinion publique»

C'est même le général Michel Aoun, président de la République du Liban et Talal El Makdessi, président de la Copeam et de Télé-Liban, qui s'exprimeront lors de la cérémonie d'ouverture le 12 mai en cours avant de laisser place aux travaux des différentes commissions.
La conférence s'ouvrira le 13 mai au matin avec une première session plénière baptisée «Nouveaux médias, narration et débat public: la communication à l'ère de la 'post-vérité''», tandis que la seconde session sera axée sur l'opposition «Journalisme constructif vs Discours de haine». 
Dans la foulée, les lauréats du Prix Plural+ 2017 (concours vidéo ouvert aux moins de 25 ans sur le thème des migrations et de la diversité) seront annoncés. Enfin, l'Assemblée générale de la Copeam se réunira l'après-midi pour dégager la feuille de route de l'audiovisuel méditerranéen. Auparavant, l'audiovisuel arabe s'est illustré en Tunisie lors de la réunion de l'Asbu.
A cette occasion, le Prix du meilleur feuilleton télévisé est revenu au programme koweïtien «Hikayet», qui devance la série jordanienne «La détermination», diffusée sur la Jrtv. La télévision tunisienne reçoit quant à elle le Prix du meilleur documentaire TV sur la cause palestinienne. 
L'équivalent radiophonique de ce prix est décerné à un autre média tunisien, la station sfaxienne Diwan FM. Alors que la Palestine est particulièrement représentée dans le palmarès, grâce notamment au 2ème Prix du meilleur reportage TV attribué au sujet «Les barrages de l'occupation à Al Khalil et les écoliers», produit par la radiotélévision palestinienne et au 2ème Prix du meilleur talk-show télévisé, obtenu par la chaîne Musawa Channel. 
Par ailleurs, la chaîne arabophone du groupe chinois Cgtn, Cgtn Arabic, a réussi à placer deux de ses programmes dans le palmarès de la compétition parallèle, réservée aux membres non actifs de l'Asbu: «The second central television arabic competition» est sacrée meilleure émission de variétés, et «Terrorism: the common enemy of mankind» meilleur spot de prévention. 
Cette efferversence audiovisuelle des télévisions arabes se caractérise par un engouement des maisons de productions mais aussi des télévisions publiques arabes et méditerranéennes. La Copeam sert d'ouverture vers les télévisions du Nord pour les productions audiovisuelles arabes.

Par Amine Soltan - Source de l'article Lexpressdz

Aucun commentaire: