Translate

mardi 30 mai 2017

Formation professionnelle en bâtiment: enrichir les filières par le partenariat



Formation professionnelle en bâtiment: enrichir les filières par le partenariat

L'importance du partenariat entre le secteur de la formation professionnelle et les acteurs de la construction a été mise en relief, mardi à Oran, par les participants à un atelier consacré à "l'efficacité énergétique dans le bâtiment".

"La consolidation du partenariat favorisera, à terme, la création de nouvelles spécialités adaptées aux exigences de la construction durable et de l'environnement", a indiqué Alim Akila Djaoud, cadre à la Direction de la formation et de l'enseignement professionnels (DFEP) de la wilaya d'Oran.

Oran compte un Institut national spécialisé relevant de la formation professionnelle (INSFP), portant le nom du Chahid Khadari Hasni, où plusieurs spécialités sont dispensées dans le domaine du bâtiment.

"Ces spécialités ont trait à des modules en relation avec le développement durable, dont la technologie des matériaux de construction", a précisé Mme Akila Djaoud lors de cette rencontre, tenue au siège du Bureau "R20 Med" assurant la représentation méditerranéenne de l'Organisation non gouvernementale (ONG) "Regions of climate actions" (R20).

Néanmoins, a-t-elle ajouté, le contenu de ces modules doit être "enrichi et actualisé par rapport aux nouvelles normes et exigences de la construction durable et de l’environnement".

"Dans cet objectif, la DFEP de la wilaya d'Oran s'attelle à renforcer son partenariat avec tous les acteurs du secteur du bâtiment et de l’environnement maîtrisant et utilisant les techniques de l’éco-construction", a-t-elle affirmé, escomptant "la création de nouvelles spécialités adaptées aux besoins des opérateurs économiques".

La DFEP d'Oran est déjà liée par des conventions de partenariat avec plusieurs établissements tels l'Office de promotion et de gestion immobilières (OPGI) et la Société de l'eau et de l'assainissement (SEOR).

Le premier accord (avec l'OPGI) porte sur "l'insertion des apprenants, l'immersion des formateurs et la formation continue du personnel", tandis que le deuxième (avec la SEOR) vise la création d’un Centre de formation dédié aux métiers de l’eau et de l'assainissement.

Des enseignants et cadres de la formation professionnelle de différentes wilayas du pays prennent part à cet atelier de deux jours animé par des experts et chercheurs universitaires algériens.

Le changement climatique, l'économie verte et les énergies alternatives figurent parmi les premiers thèmes développés lors de cette rencontre.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: