Translate

vendredi 12 mai 2017

Algérie:Neuf projets internationaux de coopération initiés par l’Université "Kasdi Merbah" d’Ouargla

Neuf projets internationaux de coopération et de recherche ont été initiés, ces dernières années, par l’Université "Kasdi Merbah" d’Ouargla, dans un but de modernisation de son système pédagogique et d’ouverture sur l’environnement international, notamment euro-méditerranéen et africain, a-t-on appris auprès de cet établissement.

Résultat de recherche d'images pour "l’Université "Kasdi Merbah" d’Ouargla"Trois de ces projets ont permis à l’université d’adhérer à des programmes européens (types Tempus, Erasmus et EranetMed), deux autres ont été initiés dans le cadre du programme "Tassili" de coopération scientifique algéro-française, alors que quatre projets entrent dans le cadre de programmes de coopération algérienne avec la Tunisie (2), l’Italie et l’Afrique du Sud, a affirmé le recteur de l’Université Kasdi-Merbah d’Ouargla (UKMO).
A travers ces programmes, entrant dans le cadre du renforcement des liens de partenariat et de coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, l’UKMO vise la formation d’une élite d’enseignants et d’étudiants au niveau de ces universités sur les modalités d’élaboration, de gestion et d’accompagnement de projets de recherche, a précisé le Pr. Mohamed Tahar Halilet.
Quelques 112 bourses d’études à l’étranger ont été accordées à des enseignants, 17 autres à des étudiants en Master pour terminer leurs études de doctorat à l’étranger (Chine, France, Royaume Uni, Tunisie et Tchéquie), en plus de l’ouverture d’opportunités de stages à des étudiants de doctorat, dans le nouveau système, en France, Royaume Uni, Etats Unis d’Amérique, Argentine, Espagne et Japon, a-t-il ajouté.
Erigée au rang d’Université en 1999, l’UKMO attache un intérêt "particulier" à l’encouragement de la recherche scientifique et au renforcement des études de post-graduation à travers des projets de recherche scientifique, faisant d’elle l’une des première universités dans le classement national, selon le même responsable.
Selon le classement Webometrics de janvier 2017, elle est parvenue à se hisser au 5ème rang des universités nationales, après avoir occupé la 10ème place en juillet 2016, a-t-il expliqué, soulignant que ce classement confirme le bond "qualitatif" réalisé après que ses enseignants et chercheurs aient adhéré au processus de développement de la recherche scientifique.
Dans le but d’organiser et d’orienter le secteur, selon les standards internationaux, et en vue de la diversification des Process d’enseignement pour les adapter aux besoins du marché de l’emploi et de développement durable, l’UKMO a conclu 116 accords de coopération avec des institutions économiques et administratives nationales opérant dans la wilaya, dans un cadre d’ouverture de l’Université sur son environnement.
L’université Kasdi Merbah offre actuellement une capacité de 23.816 places pédagogiques, réparties sur 10 facultés et deux instituts nationales, pour un effectif global de 27.000 étudiants inscrits dans 236 spécialités et encadrés par 1.066 enseignants et chercheurs.

Source de l'article Maghrebemergent

Aucun commentaire: