Translate

vendredi 12 mai 2017

Algérie-UE : Développement des zones rurales -Lancement d'un programme de coopération


Ce programme, qui vient en complément avec d'autres projets de coopération bilatérale, vise aussi à pallier les difficultés engendrées par l'exode vers les villes et de la baisse de la part de l'agriculture dans le PIB.

Élaboré dans le cadre de l'initiative européenne Enpard visant à appuyer les pays du voisinage en matière de politique agricole et rurale, un programme de coopération algéro-européen pour le développement des zones rurales a été lancé hier à Alger. D’un coût de 20 millions d'euros financés à parts égales par l'Algérie et l'Union européenne (UE), ce programme vise à conforter la stratégie de diversification de l'économie algérienne et de redynamisation des territoires ruraux par des activités productives en vue de l'augmentation des revenus et de l'emploi, a expliqué le chef de la délégation européenne en Algérie, John O'Rourke, lors d'un séminaire consacré au lancement officiel de ce projet de coopération.
Ce programme, qui vient en complément avec d'autres projets de coopération bilatérale, vise aussi à pallier les difficultés engendrées par les phénomènes de l'exode vers les villes et de la baisse de la part de l'agriculture dans le PIB des pays, à l'instar de l'Algérie, a souligné le diplomate européen. La redynamisation des zones rurales sur le plan économique et social se fera non seulement à travers le développement de l'agriculture et de l'agroalimentaire, mais aussi par le biais d'autres activités génératrices de revenus tels l'artisanat, la valorisation des produits du terroir et le tourisme. Appelé Programme d'action pour le développement rural et de l'agriculture en Algérie (PAP-Enpard-Algérie), ce programme sera mis en œuvre dans quatre wilayas pilotes : Aïn Témouchent, Laghouat, Sétif et Tlemcen.
Le choix de ces régions potentielles a été fait dans le cadre d'un projet d'étude en collaboration avec la partie européenne pour la valorisation des sous-produits agricoles et ruraux. Reposant sur des approches innovantes, le PAP-Enpard permettra, dans ces wilayas-pilotes, de mettre en place un processus participatif pour l'identification de projets de développement durable, de mettre en valeur des ressources et des produits locaux, l'amélioration de leur qualité en vue de leur mise sur le marché, ainsi que le renforcement de la communication et de l'information sur les initiatives entrepreneuriales des acteurs locaux, explique-
t-on encore.
D'une durée de quatre années, le programme a démarré en septembre 2016 avec la réalisation des diagnostics territoriaux dans les quatre wilayas-pilotes, alors que l'exécution du premier plan de travail annuel devrait débuter en avril courant.

Source de l'article Liberté Algérie

Aucun commentaire: